Vous êtes ici
Accueil > TDAH chez l’enfant > Le premier essai

Le premier essai

Prescription en main, je suis allé acheter les fameuses pilules à la pharmacie.  Ne sachant pas combien allaient coûter ces chères petites pilules dont nous devions assumer les frais, ma surprise fut assez totale ! 78$ pour un seul mois de Concerta.  Ça me fait tout à coup réévaluer ma première décision sur le choix de marques.  Bon allez, j’y vais et ensuite on verra.  Un jour à la fois… je suis donc retournée chez moi et j’ai choisis un bon moment pour présenter ces petites capsules jaunes à mon fils.  En bon TDAH, il a démontré un simili intérêt et il est retourné à ses occupations… Ben10, Batman Lego ou encore Mario Kart.  Nerveusement, je me passais le petit film du moment où il aurait à prendre cette pilule.

Avaler une pilule

Le moment fatidique arriva. Samedi matin, malgré une fièvre de Géronimo, nous avons choisit cette journée pour débuter le « traitement ».  Il allait être à la maison, sous notre surveillance et comme nous avions une journée bien remplie, nous allions vraiment en mesurer l’efficacité.  Et là, ce que j’appréhendais arriva.  « Tu dois la poser sur le fond de ta langue et boire de l’eau et ensuite tout avaler » lui ai-je dit.  Il s’est exécuté, a bu et la pilule est restée sur la langue.  Il a bu encore.  « Avale-la avec beaucoup d’eau »… « Mais maman, je ne suis pas ca-pa-ble ».  « Tu dois l’avaler mon chéri, t’es capable! ».  Et là les larmes… la bouche toute jaune il me dit :  » je veux pas… c’est dégueut… ».  Papa lui dit : « prends une petite gorgée ».  Tentative 4… échec.  L’eau est changée pour du jus, tentative 5… échec.  La bave jaune coule… tentative 6, oh surprise! Elle est entrée! YEAH!  Tout souriant et tout ému il me dit « Il faut une moyenne gorgée! ».  Bravo mon chéri, on recommence demain!

La première journée s’est donc déroulée sans problèmes, pas d’effets indésirés majeurs, juste un mal de tête.  En soirée, retour de la fièvre et maux de tête, nous le laissons se coucher plus tard.  Le lendemain, toujours de la fièvre et encore des maux de tête.  Il faut dire qu’il est grippé et congestionné.  Des petites pilules pour la fièvre pis une petite pilule jaune (un peu moins difficile à prendre que la première fois).  Cette fois, nous avons droit aux effets… il n’a pas d’appétit pour le diner (prévu), il n’a pas d’appétit pour le souper… les maux de têtes se poursuivent, il a mal au ventre (nausée) et à la langue.  Ben coudonc!  Le soir, encore des pilules pour la fièvre… insomnie, il ne s’endort pas.  Il s’endort et se réveille aux 2-3 heures.  Une nuit plutôt difficile pour les parents…

Lundi matin, retour en classe, encore de la fièvre.  On traite la fièvre, mais nous décidons d’interrompre le traitement du TDAH afin de laisser passer la grippe.  Comment savoir si les symptômes sont ceux de la grippe (pas de panique, il est vacciné contre la grippe A) ou des réactions à la médication? Au souper, toujours pas d’appétit.  Ça commence à être inquiétant.  Heureusement, pas de fièvre.  Il a toujours mal à la langue (n’oublions pas, la petite pilule s’est diluée dessus) et sa gencive est blessée (sous son appareil orthodontique)… on retire l’appareil.  Nous prions pour que cette nuit soit moins insomniaque…

Eloïse
Fondatrice et blogueuse at

Fondatrice et blogueuse principale sur Famille TDAH. Eloïse est aussi entrepreneure, passionnée de web et maman de 3 garçons dont 2 d'entre-eux sont directement touchés par le TDAH.

Leave a Reply

Top
Aller à la barre d’outils