Vous êtes ici
Accueil > Intervenir > La mélatonine, bon ou mauvais?

La mélatonine, bon ou mauvais?

Profile photo of Eloïse Beaulé

Eloïse Beaulé

Entrepreneur et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.
Profile photo of Eloïse Beaulé

Dans toutes les interventions que j’ai fait pour aider mon fils à trouver le sommeil, l’utilisation de la mélatonine s’est avéré indispensable.  D’abord parce que ça rassure fiston et parce que ça fonctionne bien.  J’ai reçu plusieurs mises en garde sur la mélatonine depuis les derniers mois, qu’en est-il vraiment?

Lors de ma dernière visite chez le pharmacien, j’ai demandé quel dosage de mélatonine je pouvais donner à fiston.  « Oooh vous pouvez aller jusqu’à 5-6 mg sans problème » qu’on m’a dit.  « Et est-ce qu’il peut faire une surdose ? » « non, non, c’est un produit naturel, c’est sans risque ».

J’ai donc été surprise d’apprendre que la mélatonine était soudainement « risquée ».  Pourquoi? C’est pas naturel ce truc?

L’onde de choc vient du fait qu’une équipe de chercheurs australiens a publié une étude dans le Journal of Paediatrics and Child Health et qui stipule que les enfants qui prennent de la mélatonine pourront souffrir d’effets secondaires graves plus tard.

« Le professeur David Kennaway rappelle que de nombreuses études réalisées en laboratoire démontrent que la mélatonine touche de multiples systèmes, y compris les systèmes cardiovasculaire, immunitaire et métabolique. Elle a aussi un impact sur la reproduction chez les animaux ». « Il prévient que la mélatonine pourrait potentiellement interagir avec d’autres médicaments qui sont couramment prescrits aux enfants. »

Pan! La bombe est lancée! On fait quoi avec ça?? On arrête de donner la mélatonine à nos enfants qui en ont souvent besoin ? Quels sont ces médicaments couramment prescrits?

Pour ma part, j’avais remarqué que la mélatonine avait créé une dépendance psychologique chez fiston, il ne voulait plus dormir sans l’avoir eu… alors j’ai réduis la dose et je l’ai encouragé à manger des aliments qui stimulent naturellement la création de mélatonine, comme la banane par exemple!

Je m’en voudrait de ne pas souligner l’importance d’une bonne hygiène du sommeil…

  • On se couche à la même heure et pas trop tard
  • On relaxe sa tête avant d’aller au lit (pas d’écrans) et on lit un bon livre
  • On favorise le sommeil en éliminant les aliments stimulants du souper (sucre, caféine, chocolat, etc.)
  • On s’endort dans notre lit
  • et puis on sort les sources de lumières, surtout les bleues de la chambre

psssst… l’ado ne devrait pas dormir avec son téléphone mobile dans sa chambre… et surtout pas texter la nuit…

Sources:

De la mélatonine pour aider mon enfant à dormir? (Mamans coup de pouce)
La mélatonine pour les enfants remise en question (La Presse)

Eloïse Beaulé

Entrepreneure et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.

5 thoughts on “La mélatonine, bon ou mauvais?

  1. La melatonine est surtout bénéfique pour les enfants avec un trouble de sommeil. Mon fils n’a pas fait ses nuits avant 3 ans malgré toutes les stratégies les plus communes pour aider un enfant à dormir. Il faisait des terreurs nocturnes et des cauchemars plus vieux. Je suis d’accord avec Éloise, il faut une bonne hygiène de vie et de l’exercice mais chez nous, la melatonine aide mon fils à mieux dormir pas seulement à s’endormir. J’ai tenter de la retirer plusieurs fois, même l’été après des journées complètes dehors, sans trop de succès. Je me suis donc résignée, à faible dose, la melatonine elle est essentielle au bien-être de fiston.

    1. La mélatonine est une drogue…synthétique. La mélatonine est produite naturellement, mais les pillules sont synthétique. La mélatonine ne provoque pas de dépendance. Elle ne doit pas être donner a des enfants en bas de 7ans! Les effets secondaires a long terme provoque l’insomnie, la stérilité, la dépression. Une dose normale est de 0.03mg par jour,pas 5-6mg!! Doit pas ètre donner a l’année ,ni pendant des années. On le prend 28-40 jours pour stimuler le cerveau a produire sa propre mélatonine, ensuite on arrete.

  2. Quand ça fait 2 heures que ton enfant est dans son lit et que tout à coup tu entends des petits pas sur le plancher sachant qu’il doit se lever à 6h du matin et que tu sais qu’il aura besoin de toute sa concentration pour faire sa journée à l’école; le stress monte pour maman. Pour moi, il n’y a autres solutions que 1/8 de 3 mg de mélatonine. Je ne veux pas me sentir coupable de faire cela car les résultats des recherches tournent selon le vent d’après moi. 🙂

  3. Quand ça fait 2 heures que ton enfant est dans son lit et que tout à coup tu entends des petits pas sur le plancher sachant qu’il doit se lever à 6h du matin et que tu sais qu’il aura besoin de toute sa concentration pour faire sa journée à l’école; le stress monte pour maman. Pour moi, il n’y a autres solutions que 1/8 de 3 mg de mélatonine. Je ne veux pas me sentir coupable de faire cela car les résultats des recherches tournent selon le vent d’après moi. 🙂

Leave a Reply

Top
Aller à la barre d’outils