Vous êtes ici
Accueil > Comprendre > Diagnostic et évaluation > Et s’il souffrait d’un TDAH?

Et s’il souffrait d’un TDAH?

Profile photo of Eloïse Beaulé

Eloïse Beaulé

Entrepreneur et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.
Profile photo of Eloïse Beaulé

Le TDAH touche plusieurs personnes.  Il vous touche vous, lui, elle et plusieurs autres… mais c’est un trouble obscur, parfois même invisible.

Vous avez sûrement été nombreux à regarder la série de 3 émissions portant sur le déficit d’attention : TDAH, mon amour. Plusieurs d’entre-vous vivez déjà quotidiennement avec le TDAH.  Que vous soyez le parent, le frère, la soeur, l’enfant ou même cette personne souffrant du TDAH, vous vous êtes probablement reconnu  dans l’une de ces 3 émissions. C’est probablement aussi parce que vous êtes touchés de près ou de loin que vous suivez ce blogue ou la page facebook.

Mais ce qu’on oublie parfois (moi la première), c’est que plusieurs personnes se questionnent et se reconnaissent dans les portraits qui sont présentés à la télé ou sur Internet.  Souvent en quête de réponses à leur questionnement, ils cherchent sans vraiment savoir où se diriger, sans savoir si c’est vraiment ce trouble dont ils sont atteints.

Hier soir, en regardant le dernier volet de la série, le portrait chez l’adulte, j’ai vraiment pris conscience des impacts à long terme sur la vie d’une personne… on a vu deux volets distincts : ceux qui savent et qui apprennent à vivre avec et ceux qui en ont souffert toute leur vie sans savoir… sans pouvoir prendre des moyens pour améliorer leur sort.  Avoir l’heure juste sur ce qui cause notre souffrance, c’est prendre conscience de ce qui se passe, c’est mieux savoir sur quoi travailler. On ne parle pas d’étiquette ici.  On parle de souffrance, d’inconnu et de difficultés.

Vous avez mal à un pied depuis votre enfance, ça vous empêche de faire une tonne de choses, ça vous limite et ça vous gêne… vous aimeriez ne pas avoir mal et être comme tous les autres… vous ne pouvez être bon dans les sports, votre pied défectueux vous en empêche et vous ne pouvez rien faire pour y remédier parce que vous ne savez pas ce que vous avez… vous êtes né avec! Le TDAH c’est ça.  Cela ne vous empêche évidemment pas de développer d’autres forces, d’être super bon dans d’autres sphères, mais ça vous limite, ça peut même vous ruiner le quotidien.  Si je vous disait ce qui ne va pas avec votre pied, ce que vous pourriez faire pour mieux vivre avec, sans pour autant en guérir… vous ne voudriez pas savoir?

Vous reconnaissez un proche qui semble être touché par ce trouble et qui en a plusieurs signes?  Ne faites pas l’autruche, n’attendez pas que tout éclate pour réagir.  Soyez proactif.  Oui, peut-être que vous êtes le/la conjoint-e d’une famille reconstituée et que vous reconnaissez le TDAH chez l’enfant de l’autre, peut-être que vous le vivez quotidiennement dans votre relation de couple, dans votre vie familiale… c’est vrai que ça peut être délicat de proposer à quelqu’un d’investiguer pour voir si… mais quand je vois tous les dommages collatéraux qu’une absence de diagnostic peut causer, toute cette souffrance, ce désespoir que l’on garde intérieurement… « je ne suis pas bonne, je ne suis pas capable, je ne suis pas fine »… à qui ça sert? À personne.

Il suffit de penser à cette personne, à tout l’amour que vous lui portez, à toute la souffrance que vous pourriez lui éviter ou à la lumière que vous pourriez faire dans sa vie… Parce qu’il n’y a pas plus grand soulagement et bonheur que de mettre des mots sur des maux.

Prenez action, maintenant!

Faites le test :

http://www.estceuntdah.ca (adulte)

http://www.psychomedia.qc.ca/tests/echelle-de-tdah-adulte (adulte)

http://www.psychomedia.qc.ca/tests/test-trouble-deficit-d-attention-hyperactivite-tdah (enfant)

Faites appel à un-e neuropsychologue :

https://aqnp.ca/la-neuropsychologie/consulter-en-neuropsychologie

 

Eloïse Beaulé

Entrepreneure et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.

One thought on “Et s’il souffrait d’un TDAH?

Leave a Reply

Top
Aller à la barre d’outils