Vous êtes ici
Accueil > Comprendre > Accepter > à GO, on sensibilise!

à GO, on sensibilise!

hyperactiviteAujourd’hui débute la semaine de sensibilisation au TDAH. Toutes les personnes touchées par le TDAH à travers le Canada (et pourquoi pas ailleurs aussi!) sont encouragées à mettre de côté les mythes, les stéréotypes et les mauvaises informations qui circulent sur ce trouble! Un site a d’ailleurs été développé afin de soutenir cette sensibilisation. L’an dernier, je publiais plusieurs billets sur la définition du TDAH et ses répercussions.  Cette année, j’ai pensé que « sensibiliser » voulait plutôt dire « informer » les gens qui ne connaissent pas ce trouble ou qui le connaissent mal.

Les journaux parlent souvent des enfants Ritalin, des parents consommateurs de pilules, d’enfants agités qui devraient faire du sport ou encore des problèmes de diagnostic.  Mais est-ce qu’ils savent vraiment ce qu’est le TDAH?- J’en doute. D’une façon bien personnelle, j’ai choisi de commencer ma sensibilisation sur facebook en publiant quelques capsules informatives sur le sujet et sur la façon dont ce trouble affecte ma famille. Je vous encourage fortement à faire la même chose et à pousser cette sensibilisation encore plus loin.

L’an dernier, toutes les associations oeuvrant auprès des TDAH publiaient la bannière présentant la semaine de sensibilisation, mais très peu d’entre-elles ont réellement « sensibilisé » les néophytes. J’encourage donc celles-ci à en faire plus cette année. À dire haut et fort que ce trouble « est un des troubles les plus répandus au Canada et qu’il ne discrimine pas. Il vise toute personne peu importe l’âge, le sexe et la situation économique. Il touche plus d’un million de Canadiens: hommes, femmes, garçons et filles de tous les groupes d’âge. Ce trouble est réel, peut être complexe à diagnostiquer et a des conséquences sur de multiples aspects de la vie des personnes qui en sont atteintes. Dans la majorité des cas, ce trouble ne disparaît pas. Il demeure tout au long de la vie de l’individu. Le TDAH a des répercussions sur les enfants à l’école, les étudiants aux études postsecondaires, les employés au travail et les parents à la maison. »

Les coût rattachés à cette problématique sont importants.  Importants pour les parents parce que souvent, faute de support au public, on doit aller chercher de l’aide au privé. Mais aussi, comme société. Un enfant non-diagnostiqué coûtera plus cher pour être éduqué (les défis étant plus grands) et n’obtiendra probablement pas un travail à la mesure de ses ambitions. Un enfant qu’on diagnostique, sera supporté par un traitement médical et souvent, aura la possibilité d’obtenir des services et de l’aide à l’école.  Et ultimement, arriver à s’accomplir en tant qu’adulte tant dans sa vie personnelle que dans sa vie professionnelle.

Je vous invite avant tout à consulter mon billet sur les Mythes et réalités du TDAH

Et ensuite, à visiter le site web consacré à cette semaine de sensibilisation afin d’y chercher des pistes de sensibilisation qui vous ressemblent.

Puis finalement, à visiter notre page facebook Famille TDAH

Pour ma part, je continuerai à publier et je vous encourage fortement à nous présenter vos idées de sensibilisation afin qu’ensemble, nous arrivions à y changer quelque chose!

Bonne semaine!

Eloïse
Fondatrice et blogueuse at

Fondatrice et blogueuse principale sur Famille TDAH. Eloïse est aussi entrepreneure, passionnée de web et maman de 3 garçons dont 2 d'entre-eux sont directement touchés par le TDAH.

One thought on “à GO, on sensibilise!

  1. Bonsoir, Je vous lis pour la première fois. J’ai 53 ans et je fus diagnostiquée, il y a quelques mois après tant d’années de difficultés. Présentement, je suis en essai de médicament, en consultations à droite et à gauche (naturopathe, homéopathe, psychologue …). J’ai lu plusieurs d’entre vous et, pour la plupart, vous avez des enfants et vous l’avez découvert pour vous probablement au même moment que votre (vos) enfant(s). Pour ma part, je n’ai pas d’enfant, le drame de ma vie et aujourd’hui, en vous lisant, peut-être, est-ce une bénédiction?. Malgré le fait que ça fait plusieurs années que je disais que ça n’allait pas au médecin, je mets enfin un nom sur le problème qui a perturbé ma vie et ce, dans toutes les sphères de ma vie et pendant toutes ces années. C’est vrai je n’ai pu transmettre mon gêne mais c’est aussi vrai que je suis seule à le confronter. Je suis fière d’avoir trouvé votre site, je vous encourage tous à continuer à lutter. Suite à mes recherches, si ça peut aider quelqu’un, il semble avoir de bons produits homéopathiques pour enfants et adultes (conseilfleursdebach.fr) et j’ai trouvé des coachings pour adultes qui sont intéressants (concentrationtdah.com). Il y a aussi des blogues sur ces sites, vous y trouverez de bons commentaires. Merci pour vos bons textes, vos bons témoignages, il s’agit d’une maladie héréditaire qui commence à être plus connue par ici alors ensemble nous arriverons à démystifier un peu plus ce problème.
    Johanne

Leave a Reply

Top
Aller à la barre d’outils