Vous êtes ici
Accueil > TDAH chez l’enfant > 8 trucs pour commencer l’année du bon pied

8 trucs pour commencer l’année du bon pied

Profile photo of Eloïse Beaulé

Eloïse Beaulé

Entrepreneur et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.
Profile photo of Eloïse Beaulé

La rentrée rime souvent galère, alors aussi bien s’entraider en vous offrant mes petits trucs de maman.

Truc #1 : S’assurer que votre enfant a tout le matériel scolaire nécessaire

  1. Je recommande de faire des réserves pendant que les prix sont bas, j’ai couru les ciseaux et les aiguisoirs toute l’année.  Cette année, j’en achète en double, voir, même en triple ou en quadruple (surtout pour les effaces).
  2. Je vous recommande dopter pour un aiguisoir électrique (ou à piles) ! J’en ai trouvé un qui se connecte directement sur l’ordinateur (USB) et c’est génial !
  3. Attention aux distractions, choisissez plutôt des modèles qui ne vont pas distraire votre enfant.  Les Spiderman, Minions et les zips et les pochettes secrètes, out!
  4. Vous n’avez pas encore commencé votre magasinage de la rentrée?  Pas de souci, vous pouvez maintenant le faire en ligne sur BuroPlus ou encore chez Bureau en gros.  Vous commandez en ligne et ils vous livrent le tout!
  5. Si vous préférez vous déplacer, certains magasins (dont BuroPro Citation) offrent des parcours en magasin conçus pour les listes d’effets scolaire du coin. Par exemple, à la succursale de Beloeil, je cherche le nom de l’école de mon fiston ainsi que son niveau et j’ai la liste exacte avec les coordonnées de tous les items à se procurer (ex. rangée 8-N pour le duo-tang Noir).  J’adore !

Truc #2 : Étiquetez tout!

Ce n’est pas une blague, tout doit être identifié au nom (complet) de votre enfant.  Les chaussures, les cahiers, les crayons, les vêtements, les sacs, la boîte à lunch, etc. Tout, tout et tout! Je conserve d’ailleurs toujours un marqueur noir à portée de main dont je me sers régulièrement.  Prévoir un marqueur pouvant écrire sur n’importe quoi (plastique, vêtements, etc.).   Pensez à étiqueter sur le cartable et même à l’intérieur de celui-ci… même chose pour les sacs ou même le coffre à crayons.

Pour les étiquettes, j’ai mis la main sur 2 services d’étiquetage :

  • La boutique en ligne « Oliver’s Labels » offre des étiquettes pour à peu près tous les besoins…! Utilisez le code « familletdah » pour obtenir 10% de rabais sur votre commande.
  • La boutique Clément offre le service de création d’étiquettes pour les vêtements. Un bon prix et ils sont parfaits et tiennent bien en place.

Truc #3 : Un lunch alléchant

cover3d_0.62267900L’un des grands défis de nos petits TDAH, le manque d’appétit à l’heure du lunch.  Pour contrer ce manque, je vous suggère d’avoir en main une belle boîte à lunch (pas trop grosse) qui stimulera l’enfant à l’ouvrir et à manger ce qui s’y trouve.  De petites portions dans des petits bols, des trucs simples qui se mangent rapidement.  Pourquoi ne pas remplacer le jus par un smoothie ou pour accompagner un fruit, des petits cubes de fromage.  Remplacer le pain par un croissant ou même un bagel (plus calorique). Évidemment, avec toutes les contraintes reliées aux lunchs dans les écoles, ce ne sera pas une tâche facile, surtout si vous avez un enfant difficile (comme le mien).  Je vous recommande aussi de lire mon petit eBook  « Les fins mangent comme les pas faim » en lien avec la routine alimentaire d’un enfant TDAH.

Truc #4 : Un sac pour chaque chose

Comme pour les cartables et autres types de cahiers, il faut pouvoir donner à l’enfant des repères simples afin d’avoir en main tout le matériel nécessaire à son apprentissage.

  • Il lui faut d’abord un bon sac à dos solide munis de sangles solides et confortables.  Je suggère un sac avec des pochettes (pas trop) à fermeture éclair. Assurez-vous que l’enfant le place toujours au même endroit dans la maison (pour être sûr de le retrouver).
  • Évidemment, un sac à lunch bien identifié
  • un sac pour chacune des matières prévues à l’horaire de l’enfant (primaire). Ce petit truc est utilisé à l’école de mon fils pour s’assurer que chaque chose est sa place.  Il a donc besoin d’un sac (solide, pas en plastique) pour son cours d’anglais, un sac pour l’art plastique, un sac pour l’éducation physique et un sac pour les cours d’espagnol.  Chaque sac contient le matériel à la matière couverte.  Il n’y a aucun mélange avec le matériel de classe, les sacs restent dans la case (ou sur le crochet) jusqu’au moment du cours en question.  L’enfant n’a donc pas à trop penser à son matériel… il lui faut simplement avoir la discipline de tout ramasser après son cours et de le remettre dans son sac (ce qui n’est déjà pas une mince tâche).

Pour les élèves du secondaire, je recommande les cartables à zip.  Ils sont en tissus et munis d’un large zip que l’on a simplement à refermer.  Rien ne se perds!

Truc #5  : Préparer l’enfant au changement de routine

Le rentrée scolaire est une grande source d’anxiété pour nos petits TDAH.  Pour le mien, cela rime souvent avec le retour des tics, des manies et des répétitions de consignes.  On recommence pratiquement tout à zéro.  Pour l’aider à s’ajuster, il lui faut lui (elle) aussi avoir des trucs ou des outils pour y faire face.


D’abord, un retour aux sources… on relit le super bouquin « Champion de la concentration » qui donne une tonne de trucs pratiques et des solutions amusantes à l’enfant pour être un champion.

Qui dit retour à l’école veut aussi dire s’assurer que l’enfant a une dose de médication adéquate.  Comme pour les problèmes de vision, on passe l’examen avant le début des classes pour s’assurer qu’une fois en classe, il ait des lunettes ajustées à ses besoins.  C’est pareil pour la médication !

On dit très souvent que l’enfant TDAH manque d’autonomie et de maturité.  Pourquoi ne pas profiter du retour en classe pour lui faire lui-même étiqueter ses articles et déterminer avec lui quels seront ses objectifs personnels (ses défis) pour cette nouvelle année :  Respecter les consignes, suivre la routine, faire mes devoirs seul sans distraction, etc.  Je suggère d’ailleurs de vous munir d’une belle affiche qui résumera les grandes étapes de la routine du matin.

  1. 6h45 : Lever
  2. 7h00 : Petit déjeuner
  3. 7h30 : Je m’habille
  4. 7h40: ma pilule
  5. 7h45 : Je m’habille et je prépare mon sac
  6. 7h55: En route pour l’école

Truc #6 : Un système d’émulation adapté à ses objectifs

Je suis certaine que vous avez tous essayé à un moment donné le fameux système de récompenses, même si vous n’avez pas de petit TDAH!  L’école a son propre code de vie,  en classe ainsi qu’au service de garde.  La maison ne devrait pas faire exception.  Pour des résultats probants, il faut fixer les objectifs et les limites.  Certains optent pour de l’argent, d’autres pour des récompenses ou encore, des objets qu’on accumulent et qui mènent en fonction du nombre, à une surprise ou une récompense.  Très jeune, j’avais construit un livre de récompense à mon fils avec des dessins de Caillou : je m’habille seul, je brosse mes dents, etc.  Aujourd’hui, je récompense les initiatives en « minutes » (temps d’ordi, heure du coucher) et je mets en place un système d’objectifs.  Il se fixe des objectifs à atteindre ainsi qu’une récompense associée à l’atteinte de cet objectif (ça c’est le défi).  Pour y arriver, voici 3 outils que j’utilise et qui sont formidables :

  1. Les tableaux de récompenses de Pictom, entièrement personnalisés, fait avec amour et créés par une petite entreprise familiale québécoise. On les adore!
  2. Le programme PSSST! de Familiprix qui offre une trousse avec entre autre un système de calendrier spécialement conçu pour les TDAH.  C’est simple et ça fonctionne à merveille!
  3. Pour les amateurs d’applications iPhone ou iPad, un petit outil très intéressant  : iRewardChart, un système de récompenses qui utilise des étoiles comme monnaie d’échange.  On attribue à chaque récompense un nombre total d’étoiles et l’enfant peut accumuler des étoiles en accomplissant des tâches ou en atteignant ses objectifs.  Le système est gratuit pour un enfant mais il en coûte quelques dollars (3.99$) pour une version complète qui permet de gérer plus d’un enfant.

Sinon,  je vous recommande mon billet qui traite du système des points bleus! 😉

Truc #7 : Informer la nouvelle enseignante

Trop souvent, le dossier de votre enfant n’est pas transmis à la nouvelle enseignante (le féminin l’emporte ici).  L’an dernier, ne voulant pas biaiser le regard que jetterais la nouvelle enseignante sur mon fils, j’ai omis volontairement de lui parler de son TDAH.  L’enseignante précédente n’a pas jugé bon d’en informer la nouvelle enseignante.  Résultat, mon fils a aussitôt été identifié comme ayant certaines problématiques.  L’enseignante était très exigeante mais aussi rigoureuse, ce qui a été bénéfique pour mon fils d’une certaine façon puisqu’elle « organisait » sa classe au quart de tour.  Ce n’est qu’au premier bulletin que je lui ai communiqué l’information ainsi que des documents pouvant la guider dans l’organisation de sa classe.  À ma grande surprise, elle m’a dit avoir souhaité le savoir dès la rentrée. N’hésitez pas à en parler! Prenez le téléphone ou un rendez-vous afin d’en discuter avec elle.  N’attendez pas la première communication écrite.

Truc #8 :  S’organiser

Être un parent demande déjà beaucoup d’organisation.  Être parent d’un enfant TDAH, c’est encore plus de travail ! L’organisation est nécessaire dans la plupart des occasions, pas seulement dans l’organisation de la routine ou de la rentrée scolaire.  Avec 3 enfants d’âge scolaire, j’ai souvent de la broue dans le toupet! Mon travail me demande aussi beaucoup d’organisation et à la fin d’une journée, il n’est pas rare que j’en échappe.

J’avais commencé à classer les feuilles transmises par l’école qui m’annonçait la tenue d’une activité qui demandait de la préparation ou non.  La journée de la terre devenait pour moi une journée que je méprisais parce que je devais habiller le tout petit en brun ou vert, le plus grand avait une journée pyjama et le second avait lui aussi une journée pyjama mais pas la même journée.  J’ai trop souvent oublié de transmettre des coupons-réponse, oublié de signer des agendas, oublié de payer les factures du service de garde et j’ai malheureusement omis plusieurs « préparations » par manque de temps… comment une personne peut arriver à se souvenir de l’horaire de 3 personnes en plus du sien? Je suis quelqu’un de très organisé et je n’y arrivais tout simplement pas.  Mon agenda Outlook ne suffisait pas à la tâche car je trouvais confondant de mélanger mes rendez-vous personnels avec mes rendez-vous professionnels.

Je me disais, « je suis une mère imparfaite et c’est comme ça ».  L’organisation est un facteur encore plus frustrant quand tu es la seule à s’organiser. Malheureusement, sans vouloir vous juger messieurs, je ne connais aucun homme qui est un pro de l’organisation, pas un.  Alors quand venait le temps de me communiquer un rendez-vous ou un truc à acheter à la pharmacie, je l’apprenait toujours à la dernière minute, ce qui déstabilisait tous mes efforts d’organisation.  Imaginez si j’étais moi aussi TDAH… j’en connais plusieurs qui comprennent exactement ce que je veux dire…. Une mère imparfaite, désorganisée et… frustrée! Hehehhehe.  Mais c’est mon amie Catherine qui m’a littéralement sauvé la vie!

Comment?

Il faut savoir que Catherine a 4 enfants, aucun TDAH mais un besoin aussi criant d’organisation. Ses enfants sont inscrits à des tonnes d’activités, son homme coache au soccer et il n’est pas facile du tout de coordonner tout ça, camp de jour compris! Elle m’a donc parlé d’un petit outil pour le iPhone ou le iPad (oui, oui, un autre!) qui se nomme COZI.  Un vrai organisateur de famille! Je n’y croyait pas jusqu’à ce que je l’essaie et que j’inscrive toute ma petite famille dans ce magnifique organisateur.  Je peux tout organiser… des activités, aux choses à ne pas oublier… les rappels par SMS ou courriel… un calendrier partagé avec mon homme (et mes enfants lorsqu’ils seront assez vieux) et nous y inscrivons TOUT! J’ai même inscris la liste de tous les effets scolaires à me procurer et c’est muni de mon iPhone comprenant ma liste à cocher que j’ai tout acheté en magasin.  Plus besoin de listes, plus besoin de rappel à afficher sur le frigo ou sur le calendrier de la cuisine.  Je vous le dis, je jubile de bonheur.  Vous n’avez pas de iPhone (il est aussi disponible pour Blackberry ou Android), pas grave, Cozi est aussi accessible sur le web.  Et c’est GRATUIT!

Alors voilà, j’espère que ces quelques trucs pourront vous servir, n’hésitez pas à me faire part des vôtres… vous en avez sûrement de très bons vous aussi. 😉

Enregistrer

Eloïse Beaulé

Entrepreneure et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.

3 thoughts on “8 trucs pour commencer l’année du bon pied

  1. Pour les étiquettes je vous suggère d’aller au Jean-Coutu, 1 ou 2 $ la page de 80, c’est un bon deal!! Demander au comptoir photo.

Leave a Reply

Top
Aller à la barre d’outils