Vous êtes ici
Accueil > Intervenir > 6 trucs pour limiter l’agitation chez l’enfant

6 trucs pour limiter l’agitation chez l’enfant

Profile photo of Eloïse Beaulé

Eloïse Beaulé

Entrepreneur et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.
Profile photo of Eloïse Beaulé

IMG_3663Vous arrive-t-il d’être dans une situation où votre enfant s’agite? Que ce soit par anxiété ou par simple manque de contrôle de soi?  Chez-nous, il arrive régulièrement que nos enfants soient fébriles; ils tournent autour de l’îlot de la cuisine ou de la table de la salle à manger, bougent, virevoltent ou semblent tout simplement motorisés par un je ne sais trop quoi… j’ai beau leur dire « calmes-toi, tu me stresse »… mais évidemment, rien n’y fait.  Alors question de trouver une solution à ce qui au final me rend folle, j’ai fait une petite recherche sur comment les aider à réduire leur petit moteur interne.

Voici ce que ça donne :

 

1

Trouver un « coin calme » pour que l’enfant puisse se calmer lorsque l’agitation prend le contrôle  – C’est un endroit où il pourra se réfugier, pas un lieu de retrait (time out) ou un endroit généralement associé à la punition.  On pourrait même lui confectionner une petite affiche indiquant « ne pas déranger ».

2

Déterminer des actions calmantes avec l’enfant – se retirer dans son « coin calme », colorier, faire du bricolage, lire un bon livre,  écouter de la musique, se détendre sur le divan ou sur son lit, avoir une discussion avec un ami ou un proche, se faire un « spa » (un bon bain chaud, avec une huile de bain détente, une musique douce et une chandelle!).

3

Favoriser une ambiance plus calme – Parfois, c’est le climat ambiant qui stimule l’enfant : la télé, les chicanes, le niveau sonore, etc.  Il est parfois préférable de réduire les stimulants : réduire les sons et la lumière, comme si vous aviez un gros mal de tête.

4

Préparer le terrain – L’enfant a une activité ou une sortie où il doit rester calme? Dites-lui exactement ce que vous vous attendez de lui.  Mon fils avait souvent tendance à grimper sur le panier d’épicerie, à tenter de le contrôler et d’aller vite dans les allées.  Résultat, je n’avais plus du tout envie de l’y voir m’y accompagner. En lui expliquant ‘avant’ ce que je m’attendais de lui, j’aurais ainsi évité qu’il se laisse ainsi aller.

5

La force du contact physique – Pour calmer votre enfant, il suffit parfois de se toucher, un simple contact physique, une proximité physique : toucher ses épaules, la jambe, le bras, etc. Une simple pression suffit.  Vous avez sûrement déjà prit le visage de votre enfant entre vos mains pour qu’il vous regarde et qu’il est concentré sur ce que vous lui dites, c’est exactement ça!

6

Utiliser un objet lourd – Oui, j’en ai souvent parlé, les animaux lourds sont à mon avis très efficaces pour aider l’enfant à se calmer, à réduire son agitation.  Chacun des mes garçons en a un.  Le plus vieux l’utilise pour s’endormir, le deuxième pour réduire son anxiété et le petit dernier, à l’école pour l’aider à réduire son agitation en classe. Ils en font tous la même utilisation: l’animal lourd les aident à réduire leur petit moteur interne. 20 petites minutes suffisent parfois pour que l’effet calmant s’installe.  Il existe aussi des vestes, des coussins et des couvertures lourdes.

Vous avez vous aussi des trucs ou des moyens pour réduire l’agitation de votre enfant? N’hésitez pas à utiliser l’espace « commentaires » pour les proposer!

Eloïse Beaulé

Entrepreneure et passionnée du web, Eloïse est aussi maman de 3 garçons dont 2 ont des diagnostics de TDAH. Elle écrit sur sa vie de famille touchée de près par le TDAH depuis 2009 et s'est donné pour mission de guider et d'orienter les familles vers les ressources et les outils pouvant soulager leur quotidien déjà rempli de défis.

6 thoughts on “6 trucs pour limiter l’agitation chez l’enfant

  1. Effectivement, faire du sport peut être une bonne alternative ou simplement aller prendre un marche, rien d’intense mais juste bouger! Parfois je les fais cuisiner avec moi et ils sont très heureux d’avoir participé à la confection du souper ou d’un dessert. Moi aussi j’évite le sucre/chocolat en soirée ainsi que la télévision….

  2. bonjour, l’alimentation y joue énormément aussi, avant nous mangions lidl (marque française premier prix) puis nous nous sommes mis au bio, les troubles de mon enfant (en cours de diagnostique) se sont quasiment évaporés. nous avons du reprendre les aliments lidl pour des raisons économiques temporaires, et hop les troubles sont revenus aussi sec….
    Les sucres, les additifs sont du poison pour nos loulous.
    merci pour la recette du sable lunaire
    🙂

  3. bonjour, l’alimentation y joue énormément aussi, avant nous mangions lidl (marque française premier prix) puis nous nous sommes mis au bio, les troubles de mon enfant (en cours de diagnostique) se sont quasiment évaporés. nous avons du reprendre les aliments lidl pour des raisons économiques temporaires, et hop les troubles sont revenus aussi sec….
    Les sucres, les additifs sont du poison pour nos loulous.
    merci pour la recette du sable lunaire
    🙂

  4. bonjour
    merci pour les conseils, je vais essayer de les mettre en pratique car effectivement, il y a des jours où il est infernal d’agitation !!!

Leave a Reply

Top
Aller à la barre d’outils